Le salon Urban Cut et le Hair Spa Bio Kaéau (1) Le salon Urban Cut et le Hair Spa Bio Kaéau (1)
 Le salon Urban Cut et le Hair Spa Bio Kaéau (1)

J’ai testé pour vous le Hair Spa Bio Kaéau et le salon Urban Cut

Tout comme moi, mes cheveux n’aiment pas l’hiver. Mous, tristes et stressés, ils dépriment. Et chaque année, il faut leur remonter le moral.

La dernière fois, je lui avais donné un vrai coup de fouet avec un soin-lissage brésilien au salon Beauté Saint-Honoré. Les écaillés s’étaient refermées comme par miracle et ils avaient retrouvé leur tonus. Et pas de frisottis pendant 5 mois. Mais là, pas le temps d’aller jusqu’à Louvre. Y aurait-il un coiffeur dans le 11ème pour les soigner en profondeur ?

Sur la devanture d’URBAN CUT, rue Oberkampf, on affiche plusieurs soins avec des produits naturels et biologiques. Le salon est très joli, le décor branché et ils sont ouverts le lundi, chose rare ! Ce soir, j’ai une soirée VIP. Super, je tente le coup.

J’arrive à me dégager une petite plage horaire dans mon tsunami de travail en imbriquant RV et réunions jusqu’à construire le puzzle parfait : je quitte le bureau pile poil à l’heure, je monte la rue en courant, montre à la main, et j’arrive un peu essoufflée à l’heure et là… « Désolée, il y a 20 minutes d'attente ».

Une cliente a eu un problème et tout est décalé. Ca commence mal. Je reste, je pars ? Je calcule, je décale mentalement mes RV, mes réunions, je pense à ma soirée… J’hésite, je passe quelques coups de fil et puis en grignotant quelques minutes par-ci et par-là, voilà, c’est arrangé, je reste. Ca va encore me faire courir, mais bon.

Si j’hésitais entre le soin au lait kératinisant lissant et le Hair Spa Bio Kaé, le choix est vite fait : ce sera le plus rapide J’opte donc pour le Spa. La semaine prochaine, j’essaierai le lissage.

La patronne n’est pas très souriante. Je me dis que ce retard a dû lui compliquer la vie et je ne fais pas trop attention à son visage fermé. Et je m’installe pour savourer ce moment de détente. J’ai hâte de lâcher prise, j'ai lu dans les commentaires que le massage est divin.

Un bon coiffeur c’est un lavage de la tête dans tous les sens. Entre l’attention qu’on porte à vous et à vos cheveux, le massage du cuir chevelu, et le fait qu’on en ressort plus jolie, on ne peut que se détendre et se sentir bien. Mais pour le moment, je suis encore plus tendue. La musique est trop forte, la patronne me lave les cheveux de manière automatique en échangeant avec son mari et sa fille qui rentre de l'école, puis avec une cliente qui se scotche juste à côté du bac avec sa gamine qui n'arrête pas de me bousculer. Puis elle répond au téléphone en continuant à faire mousser le shampoing de sa main gauche. Le massage rapide n'est pas extra. Normal, elle n’a pas la tête à la mienne, mais à sa petite gamine qui veut goûter et à son mari qui lui posent des questions. Hého ! Je suis là, tu n'es pas à la maison !

Une fois que tout le monde est parti, j’essaie de lui poser des questions pour mes lectrices. Ses réponses sont laconiques et sèches. Elle reste froide et distante et ne fait même pas semblant de s’intéresser à moi.

Bilan : Mes cheveux ne sont pas mieux que d'habitude. Le soin SPA bio n'est qu' un soin lambda sous casque. Peut-être qu'il faut les cumuler, mais je n'ai eu aucune information. Car côté communication ce n'est pas ça, pour un commerçant ce n'est pas très commerçant. Sans parler de l'accueil, plus froid qu'un congélateur.

Mais je reconnais que le thé n'est pas mal et le brushing est réussi. Elle a un bon coup de main.

Mais ce n'était peut-être pas non plus le bon jour ou le bon moment, il faut lui donner une autre chance. Et à mes cheveux aussi. Avant de tirer des conclusions hâtives, j’essaierai le soin lissant dans des meilleures conditions.

Une semaine après, j'ai essayé le deuxième soin. Je confirme. Accueil glaciale, résultat bof (mes cheveux ont frisé au premier lavage) pas d'attention au client, pas d'infos, et même pas d'au revoir (elle est partie au café avec son mari sans même pas m'adresser la parole).

Seule Alexie, la jeune coiffeuse attentive et adorable donne un peu de chaleur à ce salon glaciale. Elle me dit qu'il s'agit d'un salon "avec une clientèle familiale". Je ne dois pas faire partie du "target", tant mieux car je n'y remettrai jamais plus les pieds. C'est Alexia aussi qui fait le fameux "massage divin". Manque de pot, cette fois elle a oublié.

Retour à l'accueil