La conférence Integral Ad Science s'est tenue jeudi dernier dans la salle de projection du Club de l'Etoile, réunissant un panel d'experts : Marie-Pierre Chappet (Nestlé), Phillipe Boscher (TF1 Publicité) ou encore Damien Alzonne (MediaMath) qui sont venus nous présenter les grandes tendances 2016 et les nouveaux enjeux pour d'amélioration de l'efficacité media. Quoi de mieux, pour nous parler de publicité sur écran tactile, que d'organiser une conférence dans une salle de cinéma : il n'y a désormais plus de différence entre le grand écran et la petite lucarne !

De gauche à droite : Yann Le Roux (Integral Ad Science), Damien Alzonne (MediaMath), Sylvia Tassan Toffola (Amplifi), Pierre Chappaz (Teads), Marie-Pierre Chappet (Nestlé France, cachée sur la photo) et Philippe Boscher (TF1 Publicité)

De gauche à droite : Yann Le Roux (Integral Ad Science), Damien Alzonne (MediaMath), Sylvia Tassan Toffola (Amplifi), Pierre Chappaz (Teads), Marie-Pierre Chappet (Nestlé France, cachée sur la photo) et Philippe Boscher (TF1 Publicité)

Ce n'est un secret pour personne ; le marché publicitaire vidéo connait une forte croissance en Europe (+20 % en 2015). En sa qualité de leader mondial de la mesure et de l'optimisation de la qualité média, Intégral Ad Science a donc dressé un panorama des grandes tendances de ce marché très porteur.

La mise en avant de la visibilité

L’explosion des investissements en publicité vidéo - conjuguée au maintien des coûts publicitaires à un niveau élevé et à la progression continue du Programmatique - fait que la visibilité et la qualité des impressions sont désormais incontournables pour les acteurs du marché français. Les offres à la visibilité garantie voient leur nombre exploser et de plus en plus d’acteurs prévoient de vendre ou d'acheter des impressions ayant une visibilité garantie : c'est-à-dire 78% des 400 professionnels interrogés par Integral Ad Science aux Etats-Unis (parmi un panel d'éditeurs, de marques, d'agences et de plateformes d’achat).

Notez cependant que les critères de visibilité et de qualité média varient selon que l’on se place du côté acheteur ou du côté vendeur. C'est pourquoi IAB a mis en place différentes normes permettant de définir et comptabiliser les contacts effectifs des internautes. Mesurer ces opportunités de contact nécessite la compatibilité des players vidéos et des outils des sociétés de technologie publicitaire (ad-servers et sociétés de mesure de la qualité média). À cet effet, l’IAB a mis en place les normes VAST (Vidéo Ad Serving Template).

Integral Ad Science : les enjeux de la publicité vidéo

De nouveaux outils d'optimisation

Integral Ad Science publie tous les trimestres un rapport européen de la qualité média. Les derniers résultats du 3ème trimestre 2015 ont mis en lumière une progression globale de la visibilité en France : 47% d'impressions considérées comme visibles en display contre 43,8% au 2ème trimestre. Seules 9,1% des impressions sont diffusées sur des sites problématiques, soit le taux le plus bas en Europe.

D'autre part, un autre enjeu majeur a été évoqué : le mobile. La publicité sur mobile enregistre une très forte croissance, qui se traduit même par un transfert d’audience Internet de l’ordinateur vers le mobile. Annonceurs et éditeurs ont donc de plus en plus besoin de maîtriser les paramètres de la qualité média sur ce petit écran. C’est pourquoi Integral Ad Science perfectionne actuellement ses solutions pour pouvoir mesurer les publicités, y compris vidéos, sur les applications mobiles.

Un environnement digital mouvant, une solide valeur de référence

Pour faire face à ces constantes mutations, le groupe Ad Science dispose d’une sérieuse capacité d’innovation technologique, et qui lui a permis de s’imposer sur le marché mondial. Parmi ses récents succès ; Pub Expert - lancé en novembre 2015 - qui répond à la forte demande du marché de disposer, sur une campagne, des mêmes valeurs de visibilité que l’on soit côté éditeur ou côté annonceur. Cette base commune aux deux parties rend la négociation plus aisée.

Yann Le Roux, Directeur Général France d’Integral Ad Science, s'est enthousiasmé de ces initiatives : « Dans un contexte de mutation permanente de l’environnement digital, matérialisée par de nouveaux formats publicitaires, de nouvelles technologies et l’explosion des audiences sur mobile, Integral Ad Science adapte sans cesse ses solutions à ces évolutions. L’objectif : créer un environnement publicitaire digital de qualité pour les diffuseurs, et leur permettre une qualité d'exposition maximale. Un an après notre implantation en France, nos résultats prouvent la pertinence de notre offre et la valeur de nos technologies. »

En effet, seulement deux mois après son lancement, de nombreux groupes médias ont déjà adopté Pub Expert : 20Minutes, 366, Altice Media, AuFéminin, Deezer, Les Echos, M6, MobValue, Orange Advertising, Prisma Media, Tabmo, TF1... Une nouvelle preuve (pour ceux qui en doutaient encore) de l’enjeu prioritaire qu'est l’optimisation de la qualité média pour tous les acteurs du marché !

Retour à l'accueil