Les Journées Grandes Marques de l'EBG - l'événement 100% annonceurs et e-commerçants - ont fait vibrer la Maison de la Mutualité les 2 et 3 février.

800 responsables, directeurs annonceurs et e-commerçants se sont donnés rendez-vous pour célébrer dignement cette 10eme édition, plus que jamais placée sous le signe du networking ! Au programme, un marathon de deux jours pour connaitre toutes les évolutions du marketing et du digital à travers des keynotes, des tables-rondes et des workshops.

Les Journées Grandes Marques de l'EBG envahissent la Maison de la Mutualité

Cette année, les festivités ont été ouvertes par Henri Giscard d'Estaing. Le Directeur Général du Club Med a mis en évidence une stagnation de la demande dans le domaine du tourisme avant d'évoquer l'émergence de nouvelles opportunités ; principalement aux États-Unis et en Chine. Alors que le groupe ouvrait en 2008 son tout premier village de vacances dans l'empire du milieu, on peut aujourd'hui en compter quatre ! Le paiement mobile et le développement de l'application Club Med Village s'avèreront déterminants pour une stratégie mobile-to-store en bonne et due forme.

Le Club Med n'est pas le seul a avoir saisi l'intérêt de la géolocalisation et du paiement mobile : lancé en 2015, Orange Cash est déjà utilisé par plus de 100 000 clients. En outre, le groupe Orange a jugé bon de miser sur le smartshopping : attendez-vous à recevoir un sms vous proposant une réduction lorsque vous vous approchez d'un magasin "cible"! De plus en plus, l'expérience client deviendra donc le motif même d'une publicité. Dans la même logique, l'application Parions Sport permet aujourd'hui aux parieurs de tout savoir en temps réel sur les pronostics et sur les résultats. De son côté, la FDJ se heurte à une sacrée problématique : opérer une transition digitale sur 32 000 points de vente.

Les Journées Grandes Marques de l'EBG envahissent la Maison de la Mutualité

Delphine Nathan, Directrice de la Communication Externe de Voyages-SNCF, a par la suite mis en évidence les nouveaux enjeux de la publicité digitale. Pour recréer l’émotion autour du réseau ferroviaire, un clip produit de concert avec le célèbre chanteur Mika a été projeté sur les écrans. Un moyen d’être visible sur différentes plateformes grâce à de très nombreux teasing tout en ayant une approche transgénérationnelle.

Enfin, TNS a proposé un état des lieux chiffré du digital en France. Guénaëlle Gault – Chief Digital Officer chez TNS Sofres – a révélé les derniers chiffres du secteur du digital. Certains grands axes ont été dégagés, parmi lesquels l’accessibilité permanente, la fragmentation social media ou encore l’utilisation d’écrans multiples. Un seul mot d'ordre : passer du multicanal au multimodal sans tomber dans les pièges de la personnalisation abusive et en profitant des bienfaits de la désintermédiation.

Retour à l'accueil