tramcoca.JPGUn petit week-end à Lisbonne ? Ca marche comment quand on se prend à la dernière minute ? Il y a des choses qu’il vaut mieux savoir.

Je sais, je me suis prise en retard, mais Internet est là et je vais m’en sortir.
Jour « J » moins trois, 13 heures. Je tape week-end à Lisbonne, promo. Et voilà, VIVACANCES 3 jours / 2 nuits - Lisbonne à mini prix - Vols a/r + Hôtel Résidentiel Patria, pet déj compris. C’est exactement ce qu’il me faut. Le prix est intéressant, mais c’est à quelle heure qu’on part ?
J’appelle donc Vivacances sur leur numéro à 1,35€ par appel, puis 0,34 la minute. La fille prend son temps, on dirait qu’elle fait exprès. Les horaires ? J’ai l’impression de lui avoir posé une question déplacée. Pourtant c’est un point capital. On m’a déjà fait le coup. Vous voyez dans le style : on arrive le vendredi bien tard dans la soirée juste à temps pour aller se coucher et l’on revient le dimanche très tôt le matin, juste le temps de se lever. Et les 3 jours ne font plus qu’un.
Mademoiselle Vivacances ne peut pas me donner les horaires. De plus, elle ne sait pas encore avec quelle compagnie on va partir et, pour finir, m’annonce un total de 727 euros pour deux. Rien à voir avec le prix attractf du site. Bien, merci, au revoir. Mais la fille me rattrape, en bonne commerciale « Donnez-moi votre adresse mail. Je vous fait parvenir d’autres propositions. » Pourquoi pas ? Je suis ouverte à tout. Mais pas à la vente forcée. Oui parce que, 10 minutes après, je reçois son mail : « Suite à votre demande, j'ai le plaisir de vous transmettre ci-joint votre bon de commande Vivacances. Afin de le valider, je vous remercie de cliquer sur le lien ci-dessous. » Le lien me renvoie au voyage que je viens de refuser. Non, mais ! Elle me prend pour une gourde ? Je réponds par mail que je n’ai rien commandé. Au suivant ! Malheureusement le temps à ma disposition aujourd’hui est terminé. Je continuerai ma recherche demain.

Jour J moins deux, 13H18. Tiens, PROVACANCES Discount, plus  de 3000 offres en promotion ! En effet, je trouve immédiatement ce que je cherche : même destination, même hôtel, mêmes prestations, même prix que le voyagiste précédent, à quelques euros près. Même hotline et même lenteur au téléphone. Les renseignements aussi sont aussi vagues que Vivacances. Mon interlocutrice me fait un devis : 687 euros. Mais il y a la petite surprise du chef : les frais « dernière minute ». Voilà autre chose ! Ça ne me plait pas du tout, mais je suis coincée. Je n’ai pas envie de fêter nos 9 ans d’amour à Paris plage. D’accord, je prends. Et voilà qu’elle me rappelle peu après pour me dire que voilà, le prix des billets a augmenté. En deux heures ? Oui, c’est à cause de Air France qui n’a plus de places à des prix intéressants. C’est ça,merci, j’irai voir ailleurs. Elle ricane « C’est partout pareil » et me cite les noms d’autres voyagistes qui, évidemment, sont alignés sur même prix. On verra bien. Je lui écris que je ne souhaite pas donner suite à ma commande et je passe au suivant.

19H17. Le prix annoncé sur GO VOYAGE est le même que les autres, à un détails près : une étoile en plus pour l’hôtel. Et le petit déj’ en moins. Mais je peux sélectionner la compagnie et le vol que je préfère et les horaires de départ et d’arrivée qui me conviennent le mieux. Bon point. Je choisis donc Air France, histoire de contrôler les dires de Promovacances. De plus, je n’ai même pas besoin de les appeler sur leur maudit numéro puisque, pour une fois, j’ai tous les renseignements qu’il me faut. Bien, maintenant j’attends la suite. Que vont-ils trouver pour m’annoncer une hausse de prix ? Le prix du pétrole entre temps a augmenté, il y a une nouvelle taxe sur le Portugal ou une collecte pour l’hôtesse qui pend sa crémaillère ? Et bien, rien. À la place d’une augmentation, je reçois un mail très gentil avec leur numéro de téléphone pas surtaxé, un dossier précis, les billets en ligne et toutes les infos qui vont avec. Même pas un malheureux centime d’euro en plus à débourser. Il ne reste qu'à faire la valise et GO, GO !

Retour à l'accueil