capelli.jpgVous avez toujours eu des cheveux sublimes. Tout naturellement. Ou presque. Et un jour vous décidez de changer de couleur. Ou, encore pire ! Vous découvrez votre premier cheveu blanc. Puis un deuxième, et un troisième. Là, vous n'avez plus le choix. Soit vous vous résignez au "beautiful grey", soit vous partez à l'attaque, résolue à retrouver vos cheveux d'antan.

 

Mais, comment les colorer sans les abimer ? Car se retrouver avec un balai en paille sur le crâne ou avec une tignasse qui vire à l'orange, ce n'est pas très drôle. Tout comme avoir le cuir chevelu qui gratouille. Ou qui chatouille. Et comment rester de glace devant la vision de ses cheveux déprimés et traumatisés, qui se suicident sur le canapé ?

 

Il existe la coloration temporaire, qui s'estompe en 6-8 shampoings, la semi-permanente, du ton sur ton qui dure juste quelque semaine puis s'en va. Et la permanente, qui, comme son nom l'indique, tient bon, malgré les nombreux lavages. Je choisis de tester cette dernière et mon enquête-quête sur le produit "miracle" commenceEt c'est parti ! Je vais de surprise en surprise. 

       

Pour commencer, la seule coloration qui couvre à 100% les cheveux blancs, c'est la coloration chimique. Les teintures classiques qu'on trouve en grande surface, sont toutes constituées de substances chimiques aux effets nocifs pour la santé. Et, de manière générale, les colorations foncées sont plus dangereuses que celles plus claires. En effet, après avoir lu la liste de 22 substances interdites dans les colorations depuis décembre 2006, parcouru le rapport accablant de la commission européenne de 2007 ainsi que les résultats de l'examen de 60 millions de consommateurs sur 14 teintures capillaires (avril 2011) et en avoir parlé à mon dermato, je me dis que, finalement, quelques cheveux blancs, ça fait très chic ;-) Car toutes, vraiment TOUTES les teintures chimiques que l’on trouve aujourd’hui sur le marché contiennent au moins un ingrédient irritant, ou sensibilisant, ou mutagène ou cancérogène.  Les éthers de glycols, par exemple, toxiques pour les cellules du sang, pour les cellules du système immunitaire et pour le système reproductif. Et, malheureusement, pour que la coloration tienne vraiment il faut de l'ammoniaque parce que pour obtenir une pigmentation du cheveu, il faut rentrer dans sa fibre. 

 

Voici ci-dessous à ce jour, des teintures dites moins agressives, mais attention ! pas naturelles. Il faut faire un test 48 heures avant pour en être sûres. Et puisque "l'habit ne fait pas le moine" ne vous fiez pas au look de la boîte. Car la chimie douce souvent s'habille en vert ou se couvre de plantes et fleurs.

 

Olia Coloration Permanente Sans Ammoniaque à l'Huile de Garnier Coloration à l'huile naturel de fleurs (60%). On la dit sans ammoniaque et c'est sûrement vrai. Mais le composant qui la remplace n'est pas beaucoup aimé par ceux qui souffrent d'allergies. Malheureusement j'ai du le rincer au bout de 5 minutes, car j'avais le cuir chevelu en feu. D'autres personnes ont eu la même expérience que moi. Voir pire. Donc, dans le doute, s'abstenir ;-)

 

Phyto Colorune marque aux pigments végétaux, aux couleurs haute brillance, qui affirme "tout en respectant la sensibilité du cheveu". Sa définition " Couleur Soin aux plantes tinctoriales", fait penser qu'elle est 100% naturelle. Et bien, le produit contient bien des plantes et des ingrédients végétaux, de 57% à 60%. Mais pas que.... Comme, par exemple, son 2% d'ammoniaque. Vendue en Parapharmacie et Monoprix.

  

Herbabrillance de Garnier : une «coloration crème à la sève de bambou» brillante ton sur ton qui agit rapidement " fortifie le cheveu". Son look vert nous laisse penser encore une fois à quelque chose de vraiment naturelle. Bah non ! Sans ammoniaque, certes, mais donnez un coup d'œil au reste de sa composition !

 

Korres : une coloration aux protéines d'avoine et blé haute brillance. On la trouve dans ses boutiques, en pharmacie, au Monoprix et au Bon Marché. Sans ammoniaque, donc sans odeur ni risque pour les cheveux, Sans huile minérale, Sans silicone, Sans résorcine, Sans métaux lourds et enrichie en extraits naturels d’actifs de plantes. "Sans" quel joli mot qui rechauffe le cœur ! Complètement naturelle, donc ? Bah, non ! Il y a quand même des phénylènediamines et du peroxyde d’hydrogène. Qui peuvent provoquer des réactions allergiques.

 

Beliflor : "enrichie en substances végétales, huiles essentielles, extraits végétaux à l’aloe vera et karité", elle se la joue "naturel". On la trouve dans des magasins bio comme Naturalia, mais il suffit de lire la notice pour comprendre. Rien que cinq substances chimiques à risque : p-Aminophenol,  p-Phenylenediamine, Ethanolamine, Hydrogen peroxyde ET 0,5 % de Resorcine. La couleur est très jolie. mais pour du naturel c'est un peu raté. Au suivant ! 

 

Herbatim : on le trouve chez Naturalia. Gel colorant aux extraits végétaux sans ammoniaque. Mais au période d'hydrogène. Oui, il ne pique pas, il ne gratouille pas, mais il couvre les cheveux juste en surface. Et  le blond clair que j'ai choisi vire au jaune pisseux. 

 

 

Bon, voici des produits qu'on peut utiliser en sachant qu'il y a moins de risques, mais quand même. La quête du VRAI naturel ne m'a conduit nulle part. Normal; le naturel c'est de rester naturelle. Heureusement pas tout le monde est allérgique et des efforts ont déjà été faits de la part des fabricants pour limiter les risques. Mais je reste à l'affut du produit miracle. A suivre...

 

Retour à l'accueil